Résumé

Voir, écouter, sentir et constituer un corpus sensible qui rend compte de la diversité et de la multiplicité des formes et des propositions regroupés sous l’appellation des Arts de la rue.

Cette étude s’appuie sur de nombreux entretiens avec des artistes et des professionnels du secteur. C’est un voyage au cœur des Arts de la rue qui assied le lecteur à la table où l’on pense et écrit les projets, l’emmène assister aux répétitions, aux repérages ainsi qu’aux premières représentations publiques et lui laisse ainsi voir la réalité de la création.

Cette réflexion sur les Arts de la rue prend pour prisme : l’espace public, le spectateur et le processus de création. Après avoir esquissé un historique, les situations géographiques, politiques et esthétiques des espaces de représentation sont examinées et interrogées, tout comme la place et la fonction du spectateur constamment sollicité : mis en mouvement, surpris dans son quotidien, interpellé, questionné, appelé à échanger, à participer, à accompagner l’acte artistique dès son commencement. Enfin le compte rendu du processus de création constitue la dernière partie. À chaque spectacle ou chaque intervention,  les artistes mettent en question leur savoir-faire pour tenter de renouveler leur positionnement dans l’espace public et face aux spectateurs. Ils jouent avec les repères. Le processus de création se révèle être un espace/temps idéal pour observer les Arts de la rue dans leur mouvement perpétuel. Lire Arts de la rue inventaire et nuancier